Grève chez Amazon Pologne : chronologie

Voir http://www.echangesetmouvement.fr/2016/07/le-reve-americain-pour-2-dollars-de-lheure%e2%80%86-luttes-ouvrieres-chez-amazon-pologne/

—————–

Chronologie des événements chez Amazon à Poznan-Sady (février 2014 -février 2016)

Eté 2014

  • Amazon commence à embaucher à Poznan, d’abord des chefs d’équipe, puis d’autres employés, avec des contrats de trois mois.
  • Discussions entre les militants Inicjatiwa Pracownicza (IP) de Poznan : travailler et intervenir chez Amazon.

Septembre 2014

  • Le FC Amazon de Poznan-Sady ouvre le 15 (les deux FC de Wroclaw deux semaines plus tard).

Octobre 2014

  • Début des embauches d’intérimaires.

Novembre 2014

  • Beaucoup d’heures supplémentaires, premiers conflits avec la direction.
  • Des travailleurs prennent contact avec IP à Poznan pour former une section syndicale.
  • 20 novembre : première rencontre entre les employés d’Amazon et les militants d’IP dans le local d’IP.

Décembre 2014

  • 8 décembre : les premiers embauchés avec des contrats de trois mois passent en CDI.
  • 8 et 18 décembre : distribution de tracts sans le logo IP aux arrêts de bus de l’entreprise.
  • 16 décembre, sur le parking d’Amazon : formation d’une section syndicale.
  • 23 décembre : la direction d’Amazon est informée de l’existence de la section syndicale IP.
  • Enregistrement officiel de deux délégués parmi les employés.
  • La plupart des intérimaires doivent partir après la période de pointe qui a précédé Noël.
  • La plupart des employés ayant des contrats de trois mois passent en CDI.

Janvier 2015

  • Début janvier : Solidarność ouvre une section syndicale au FC de Wroclaw.
  • Première pétition des employés du FC de Poznan-Sady contre le travail le 6 janvier (jour férié) ; elle reçoit 100 signatures.
  • 9 janvier : première réunion publique de la section IP d’Amazon (à l’extérieur du FC).
  • 16 janvier : tract IP dénonçant le non-paiement des primes de décembre.
  • Mi-janvier : première réunion d’IP avec la direction, on parle des salaires amputés, de la confusion sur les primes, des bulletins de salaire illisibles, du rôle des agences de travail temporaires.
  • Premières discussions pour contacter les travailleurs en grève en Allemagne, doutes au sujet de l’engagement de Verdi.
  • Premier contact avec les travailleurs d’Amazon et leurs soutiens (Bad Hersfeld, Berlin, Leipzig) par courriel.
  • Fin janvier : IP compte plus de 80 adhérents au FC de Poznan-Sady.

 

Février 2015

  • 2 février : distribution d’un tract expliquant comment le syndicat fonctionne.
  • 20 février : assemblée générales des adhérents d’IP chez Amazon et choix des délégués.

 

Mars 2015

  • La section IP d’Amazon devient une section inter-entreprises afin de couvrir les intérimaires qui travaillent chez Amazon.
  • 6 mars : la section IP d’Amazon distribue aux travailleurs un tract de 4 pages sur les problèmes au travail et le travail de syndicalisation.
  • 19 mars : les travailleurs d’Amazon à Poznan-Sady rencontrent ceux de Bad Hersfeld et les militants de blockupy à Francfort.
  • 23 mars : première réunion de la section de Wroclaw avec Solidarność. On parle de la caisse d’aide sociale.
  • Fin mars : pétition des employés contre le travail le lundi de Pâques (Amazon donne son accord : ce jour sera chômé).
  • Fin mars, IP a plus de 150 adhérents au FC de Poznan.

 

Avril 2015

  • 2 avril : pétition de 53 employés pour une journée de travail plus courte (jusqu’à 12 h 30) le samedi de Pâques (4 avril) ; Amazon refuse sous prétexte qu’il est « trop tard ».
  • Bad Hersfeld 24-26 avril : première rencontre transfrontalière « officielle » entre les travailleurs d’Amazon de Poznan-Sady, Bad Hersfeld, Leipzig et Brieselang.
  • Fin avril : IP déclare officiellement sept délégués.

 

Mai 2015

  • 15 mai : pétition signée par 400 employés contre l’élévation des normes et les bas salaires.
  • 15 mai : réunion IP avec la direction au sujet de la pétition, la mauvaise qualité des bus de l’entreprise, l’exigence d’un calendrier répartissant le travail longtemps à l’avance, la caisse d’aide sociale, demande d’informations sur la compétitivité dans la région et les augmentations de salaires possibles.
  • Poznan 22 mai : rencontre des travailleurs Amazon de Poznan-Sady, Bad Hersfeld et Brieselang.
  • Varsovie 23 mai : participation de ces travailleurs d’Amazon à la manifestation IP contre le travail précaire.

 

Juin 2015

  • 3 juin : Amazon prend contact avec IP au sujet des premiers licenciements de ceux qui n’ont pas atteint les quotas, IP s’y oppose, les employés restent.
  • Poznan 13 juin : rencontre des travailleurs de Poznan-Sady, Bad Hersfeld et Brieselang
  • 23 juin : IP diffuse une enquête signée par 550 travailleurs pour protester contre les prévisions de modification des horaires d’équipe.
  • 24-25 juin des dizaines de travailleurs commencent une grève perlée sauvage au FC de Poznan-Sady contre les heures supplémentaires, en liaison avec une grève en Allemagne.
  • Cinq femmes sont mises à pied à cause de la grève perlée du 25 juin. Deux d’entre elles sont licenciées ultérieurement.
  • 25 juin : IP diffuse un tract sur les grèves à Amazon en Allemagne et une banderole de soutien est suspendue à un pont près du FC de Poznan-Sady.
  • 26 juin : IP fait part de ses revendications et annonce officiellement le début d’un processus de négociation collective (pour le 1er juillet).
  • 28 juin : Amazon commence une série d’entretiens de ceux qui ont participé à la grève perlée ; les délégués IP n’y sont pas admis. IP informe les travailleurs de leurs droits.
  • Fin juin : IP a plus de 200 adhérents et 10 délégués au FC de Poznan-Sady.

Juillet 2015

  • 7 juillet : Solidarność attaque IP dans un communiqué de presse à propos de la grève perlée.
  • 9 juillet : IP répond à l’attaque de Solidarność.
  • Poznan 10 juillet : début des premières négociations collectives sur une liste de revendications.
  • 10 juillet : IP diffuse un tract devant les deux FC Amazon de Wroclaw.
  • 15 juillet : conférence de presse d’IP à l’occasion du vingtième anniversaire de la création d’Amazon.
  • Fin juillet : IP compte plus de 240 adhérents au FC de Poznan.

Août 2015

  • 11 août : deuxième session de négociations collectives sur les revendications d’IP.
  • Fin août : ouverture du deuxième service de préparation des commandes au FC de Poznan-Sady.

Septembre 2015

  • Poznan 11-13 septembre : deuxième rencontre transfrontalière « officielle » des travailleurs d’Amazon.
  • 11 septembre : IP diffuse des tracts au FC de Poznan-Sady
  • 12 septembre : rassemblement au centre-ville de Poznan en liaison avec la rencontre transfrontalière.
  • 15 septembre : troisième séance de négociations avec la direction ; IP reconnaît l’échec des négociations.

Octobre 2015

  • Début octobre : Amazon emploie 1 700 « badges bleus » (CDI) et 1 600 « badges verts » (intérimaires) à Poznan.
  • En prévision des fêtes de Noël, des centaines de nouveaux intérimaires sont embauchés chaque semaine.
  • 22 octobre : IP diffuse un tract sur les problèmes des intérimaires au FC de Poznan-Sady.
  • 28 octobre : IP organise un piquet de grève devant l’agence Adecco de travail temporaire à Poznan.

Novembre 2015

  • 18 novembre : IP distribue un tract au FC de Poznan-Sady annonçant « un million d’articles en magasin ».
  • 20 novembre : distribution de tracts IP dans l’un des FC de Wroclaw (WRO2).
  • 24 novembre : Amazon met fin à la médiation dans le cadre du processus de négociations collectives.
  • 26 novembre : Solidarność émet un autre communiqué de presse attaquant IP et ses menaces de grève.
  • 29 novembre : diffusion de tracts au nouveau FC Amazon de Dobrovice, en République tchèque.

Décembre 2015

  • Leipzig 9 décembre : rencontre des travailleurs de Poznan-Sady et de Leipzig et de leurs soutiens.
  • Deuxième semaine de décembre : pétition des caristes du FC de Poznan-Sady exigeant des salaires plus élevés et des primes.
  • Rassemblements IP en soutien des intérimaires devant les bureaux de l’agence de travail temporaire Adecco à Poznan et à Varsovie.
  • 16 décembre : piquet de grève IP devant Amazon à Poznan-Sady, diffusion d’un tract de solidarité rédigé par les travailleurs d’Amazon de Leipzig.
  • De nombreux licenciements d’intérimaires débutent à la mi-décembre (fin de la période de pointe qui précède Noël).

Janvier 2016

  • Amazon emploie 1 700 « badges bleus » et 2 400 « badges verts » à Poznan-Sady ; et 700 responsables, 1 600 « badges bleus » et 1 000 responsables, 2 000 « badges verts » dans les deux FC de Wroclaw.
  • FC de Poznan-Sady 21 janvier : distribution de tracts d’information sur les activités d’IP, invitant les travailleurs à adhérer.
  • 25 janvier : Adecco propose des emplois chez Amazon alors que de nombreux intérimaires viennent d’être licenciés.

Février 2016

  • 2 février : procès aux prud’hommes d’un travailleur licencié à cause de la grève perlée au FC de Poznan-Sady.
  • Berlin 18-21 février : troisième rencontre transfrontalière « officielle » des travailleurs Amazon de Poznan-Sady, Bad Hersfeld, Brieselang et Leipzig.
  • 19 février : diffusion d’un tract IP devant le FC de Brieselang (près de Berlin) en liaison avec la rencontre transfrontalière.