« Les Balles du 14 juillet 1953 » – Note cinéma.

Cinéma
Les Balles du 14 juillet 1953
Film de Daniel Kupferstein
2014, 85 min.  – (Un DVD est en vente au prix de 15 euros)

Paru dans Echanges n° 152 (été 2015).

Présentation par le réalisateur : « Le 14  juillet 1953, un drame terrible s’est déroulé en plein Paris. Au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution française, la police parisienne a tiré sur un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (six Algériens et un Français) ont été tuées et plus de quarante blessées par balles. Les policiers n’ont pas supporté que les militants algériens défilent organisés par le MTLD (Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques, dirigé par Messali Hadj) avec un service d’ordre impressionnant, refusent de se laisser arracher leurs drapeaux et banderoles. À leurs yeux, il était inconcevable que des colonisés relèvent la tête, ne rasent pas les murs. Cet événement a été oublié en France comme en Algérie. Le film est l’enquête pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné. »
D. K. a commencé son enquête en utilisant le livre de Maurice Rajsfus, 1953, un 14  juillet sanglant (éd. Agnès Vienot, 2003, épuisé).
Un récit des événements et de leurs suites peut être lu sur le site des Archives de Seine-Saint-Denis : http://archives.seine-saint-denis.fr/Un-massacre-oublie.html
Un deuxième livre vient de paraître sur cette manifestation (que nous n’avons pas encore lu) : Paris 1953 : un 14 juillet rouge du sang algérien, de Jacques Simon (L’Harmattan, 2015, 14 euros).
Un camarade de Paris
janvier 2015

Plus d’informations sur ce film (et les autres documentaires du réalisateur) ainsi que sur  les projections et la vente des DVD : http://daniel-kupferstein.com